Clavier/Souris

Les claviers et souris sont les premiers interfaces entre l’homme et l’ordinateur. Depuis leurs inventions vers 1960, ils ont beaucoup évolué pour favoriser l’efficacité et la rapidité d’exécution et ainsi naviguer de page en page web. Or depuis quelques années on a constaté de plus en plus de problèmes de TMS (troubles musculo-squelettiques) liés à des utilisations intensives de claviers et souris mais aussi surtout liés à l’augmentation de l’utilisation de l’ordinateur ou des pc portables au travail. Ainsi, après avoir développé les aspects technologiques majeurs comme la vitesse du pointeur ou la technologie sans fil, on essaie aujourd’hui de privilégier la dimension ergonomique de ces accessoires très utiles. Les claviers ou souris sont de plus en plus conçus en s’attachant à la morphologie des individus. Les syndromes de canal carpien, les tendinites au bras ou à l’épaule, les douleurs récurrentes aux mains sont devenus des troubles fréquents et connus des kinésithérapeutes. Les ergonomes ont ainsi travaillé pour proposer des souris ergonomiques ou des claviers ergonomiques afin de limiter l’impact sur les muscles, tendons ou nerfs des utilisateurs. Un grand nombre de modèles ergonomiques existent. Tout d’abord, il s’agit de prendre en compte la latéralité du sujet, c’est-à-dire s’il est gaucher ou droitier. Ensuite, on peut s’interroger sur la dimension préventive. En effet, tous les claviers et souris ne sont pas conçus avec la même finalité ergonomique. Certains permettent de soulager des douleurs à l’épaule quand d’autres s’attardent sur le syndrome du canal carpien. A ce sujet, vous pouvez nous consulter pour avoir plus de précisions sur l’aspect préventif des souris ergonomiques ou des claviers ergonomiques.

Il y a 71 produits.

Affichage 1-50 de 71 article(s)

Filtres actifs

Pourquoi adopter une souris verticale ?

L’accessoire ergonomique le plus répandue est la souris ergonomique. En effet, la souris est devenue un élément indispensable de notre quotidien où les clics et les scroll sont effectués un nombre incalculable de fois. A force de mouvements répétitifs les problèmes de TMS (troubles musculo-squelettiques)  sont apparus chez un grand nombre de personnes et plus particulièrement le syndrome du canal carpien, la tendinite de l’avant-bras, la luxation de l’épaule. Le meilleur moyen pour prévenir ses désagréments est la prévention. Ainsi, les ergonomes ont travaillé à la conception de souris verticales. Sur notre site, vous pouvez trouver plus d’une vingtaine de modèles différents. Il y a toute la gamme Evoluent qui est une gamme de souris verticale très appréciée. La souris Penguin est également souvent plébiscitée pour prévenir le syndrome du canal carpien. Sinon, vous trouverez des souris en forme de stylo pour faciliter la précision. D’autres souris, comme la souris Unimousse, proposent une inclinaison modulable au fil de la journée. Enfin, vous retrouverez également vos marquent de souris réputés comme la souris conçus par Logitech. Il vous reste plus qu’à faire votre choix pour travailler de façon efficace tout en protégeant vos articulations.

 

Comment choisir ma souris centrale ?

La souris centrale a mis plus de temps à s’imposer dans le domaine des souris ergonomiques mais actuellement elle subit un véritable engouement. En effet, venu de Suède, la souris centrale répond à de nombreux problèmes de TMS (troubles musculo-squelettiques). Elle se positionne juste derrière le clavier et permet d’utiliser indifféremment la main droite ou la main gauche. Ainsi, le travail est réparti équitablement entre les deux mains, et les tensions sur la main principale sont réduites par deux. De plus, elle a l’avantage de supprimer la rotation externe  de l’épaule. N’ayant plus de souris sur le côté droit ou le côté gauche, le bras n’est plus obligé de se déporter. L’épaule est ainsi épargnée car elle n’a plus à subir de constant écart du bras.

Sur notre site, nous proposons deux modèles de souris centrale qui sont d’aussi bonnes qualité l’une que l’autre. Il y a la RollerMouse RED ou la MouseTrapper. Le système de ces deux souris varie légèrement. La première utilise un système de pointeur quand l’autre utilise un trackpad. Le choix d’un style est fonction de goût personnel.

 

Quels sont  les particularités des claviers ergonomiques ?

La première caractéristique d’un clavier qui nous importe va être sa configuration. En effet, la spécificité d’un clavier est la disposition des touches qui ont été pensé en fonction de la langue. Ainsi l’utilisateur français utilisera un clavier AZERTY, mais pas n’importe lequel. En effet, les AZERTY existent dans de nombreuses variantes en fonction du pays de l’utilisateur. Par exemple, l’utilisateur belge a un clavier AZERTY configuré un peu différemment de l’utilisateur français. En Angleterre ou aux Etats-Unis, on utilisera une des variantes du clavier QWERTY.  La connexion et la compatibilité sont également des particularités de base à prendre en compte. En général, les claviers sauf exceptions sont compatibles avec les configurations Windows, Apple ou Linux. Par contre, il est important de savoir si on choisit la connexion filaire ou sans fil. La connexion filaire est plus sûre, et certains ordinateurs ne disposent pas du Bluetooth indispensable pour un clavier sans fil. Par contre, si on souhaite naviguer entre plusieurs ordinateurs, il est préférable d’opter pour clavier sans fil qui augmentera la fluidité du processus de travail.

Les priorités de l’utilisateur entre le prix, la configuration, le Bluetooth, la rapidité des touches vont ainsi l’orienter sur le choix d’un clavier spécifique. Par contre, en dehors des particularités précisées plus haut, la dimension ergonomique est une caractéristique qui peut être importante à prendre en compte. Il existe 2 catégories de claviers ergonomiques : les claviers compacts ou les claviers séparés. Le choix d’un clavier compact se comprend lorsque l’on souhaite limiter les tensions sur les épaules. En effet, un clavier compact permet de limiter l’amplitude des mouvements des bras. Alignés le long du corps, les bras n’effectuent plus de pression sur les épaules. De même, la souris se retrouve moins déportée sur la droite. Le choix d’un clavier en deux parties permet de réduire la tension sur les avant-bras. En effet, positionner dans un angle plus naturel, les avant-bras et les poignets sont moins sollicités. Le choix du modèle dépendra de votre configuration de travail et de votre morphologie.

 

Peut-on toujours utiliser un tapis de souris ?

Les tapis de souris ont longtemps été utilisés avec les souris lasers classiques. En effet, le déplacement de la souris devient beaucoup plus facile avec l’utilisation d’un tapis de souris. On perçoit la différence quand on utilise la souris en déplacement ou en télétravail et qu’on a oublié ce fameux tapis. La souris ne glisse plus, il faut s’y reprendre à plusieurs reprises pour fermer une fenêtre d’un document Word sur l’écran et on devient tout de suite moins productif. Avec le temps, les tapis de souris se sont diversifiés et sont devenus plus fun, plus colorés et plus design. Les textures aussi sont devenues plus douces mais surtout le tapis de souris a bénéficié d’un relooking ergonomique. En effet, pour ménager le poignet et rétablir la main dans une position neutre, le tapis de souris bénéficie maintenant d’un petit coussin. Ce coussin est composé soit de gel soit de mousse à mémoire de forme. Il est ainsi beaucoup plus confortable pour l’utilisateur d’une souris d’ordinateur. La fonction ergonomique vise à soulager les tensions au niveau de l’articulation. Par contre, ces tapis de souris ne sont plus adaptés avec l’utilisation de souris verticales. En effet, les souris verticales basculent l’ensemble de l’avant-bras dans une position plus naturelle et limite ainsi l’impact sur le poignet. Le tapis perd ainsi de son utilité. Par contre, on conseille tout de même l’utilisation d’un tapis de souris. Un tapis de souris aura l’avantage de supprimer le contact de la main avec le revêtement froid du bureau. De plus, en délimitant un espace précis, le tapis permet de limiter l’amplitude de déplacement de la souris. Pour conclure, on peut dire que le tapis reste d’actualité mais sa forme dépendra de la souris utilisée.